We have recently changed our privacy policy. To read the revised policy please click on this link to see the details.

Cookies Policy
  • Longueur du poilMi-longs
  • GroomingUne fois par semaine
  • BruitModérément bruyant
  • ActivitéTrès actif

Vue d’ensemble

Le Somali est de stature moyenne ; ferme, souple et bien musclé. Sa tête forme un triangle moyen aux contours doux. Les oreilles sont espacées et ornées d'une touffe. Les yeux en forme d'amande sont bien espacés. Un trait de maquillage souligne les yeux, qui sont entourés de lunettes plus claires. Les couleurs autorisées pour les yeux sont ambre, noisette ou vert, les nuances les plus profondes étant préférées. Les pattes sont longues, avec des pieds de forme ovale à touffe interdigitale. La robe est de longueur moyenne. Le poil souple et fin est dense mais est couché contre le corps. À l'âge adulte, les mâles auront une collerette et des culottes bien fournies, mais ces attributs ne seront pas évidents chez les chatons. Comme chez l'Abyssin, le tiquetage est important. Il doit y avoir sur chaque poil au moins trois bandes de tiquetage, donnant six sections de couleurs contrastantes, de la base à la pointe. Vingt-huit couleurs sont autorisées chez le Somali. Le "lièvre" est un marron doré riche, avec une robe de base abricot tiquetée de noir.

Origine

Le Somali est la version à poils longs de l'Abyssin. Le gène longhair a été introduit dans la race Abyssin au début des années 1900 mais la variété à poils longs n'a pas été spécifiquement développée jusqu'aux années 1960. L'introduction initiale du gène longhair a eu lieu en Grande-Bretagne et les Abyssins portant le gène récessif ont été exportés en Europe et en Amérique. L'élevage systématique du Somali a commencé en Amérique. Les Somalis sont rapidement devenus populaires dans d'autres pays, notamment en Australie, où ils se sont développés presqu'à l'exclusion des Abyssins.

Pays d’origine

Amérique

Personnalité

Le Somali est très intelligent. Il est de bonne nature, et joueur ; il adore les jeux et les jouets. Les Somalis peuvent être plus timides et plus indépendants que leurs cousins Abyssins, mais ils apprécient la compagnie humaine. Ils sont actifs et aiment courir à l'extérieur.

Santé

Bien que la plupart des Somalis soient des chats sains, il existe quelques maladies héréditaires dont la survenue est connue chez leurs proches parents Abyssins qui peuvent, par conséquent, aussi être liées à cette race. Les Abyssins peuvent souffrir d'une maladie héréditaire, la déficience en pyruvate kinase, qui peut entraîner une anémie. Un test fiable est disponible pour cette maladie et les futurs maîtres peuvent demander aux éleveurs si les chats ont été testés afin d'écarter le problème. Un problème oculaire, l'atrophie rétinienne progressive, qui peut se traduire par une cécité progressive, a été identifié dans certains pays. Il est également important de s'en enquérir auprès de l'éleveur.

Nutrition

Chaque chat est unique. En matière de nourriture, ils ont chacun leurs propres goûts et leurs propres besoins.  Les chats restent toutefois des carnivores et chaque chat doit recevoir 41 nutriments spécifiques et différents de son alimentation. La proportion de ces nutriments varie en fonction de l'âge, du style de vie et de la santé générale du chat. Il n'est donc pas surprenant qu'un chaton énergique, en pleine croissance, ait besoin dans son régime alimentaire d'un équilibre de nutriments différent de celui d'un chat âgé, moins actif. D'autres considérations à garder à l'esprit sont d'une part de leur apporter la quantité correcte de nourriture pour maintenir 'une condition corporelle idéale' conformément aux lignes directrices relatives à l'alimentation, et d'autre part de répondre aux préférences en matière de recettes alimentaires (aliments secs ou aliments humides).

Grooming

Le Somali exige un toilettage régulier pour maintenir la robe démêlée. Cependant, son poil n'étant pas si long que celui des Persans, il est plus facile de garder la robe bien entretenue. La plupart des chats apprécient le toilettage si la routine a été établie dès leur plus jeune âge. Le toilettage sera certainement plus facile lorsqu'il sera fait régulièrement. Comme pour tous les chats, cette race doit être vaccinée régulièrement, faire l'objet d'un contrôle parasitaire et de bilans de santé annuels.
Accepter les cookies
close
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de mesurer l’audience de notre site et de vous proposer des services et du contenu adaptés à vos centres d’intérêts. Pour plus d’informations, ou pour changer vos préférences de cookies cliquez sur en savoir plus.