Vivre avec son chat

Rencontrer la famille

Rencontrer la famille

Un nouveau chaton dans le foyer

Lorsque vous amenez un nouveau chaton chez vous, mettez-le dans une pièce au calme, qui pourra lui servir de  « refuge » dans 1er temps. Remplissez son bac avec une litière provenant de l'éleveur et laissez-le renifler les alentours et trouver son lit. Quand il aura inspecté chaque recoin, prenez-le doucement dans vos bras et voyez s'il a besoin de se reposer. Les chatons ont besoin de dormir souvent. L'excitation du déplacement en voiture et d'un nouvel environnement est fatiguant ; il vous faudra donc tenter de résister à l'envie de jouer tout de suite avec lui. S'il est l'heure du repas, essayez de lui donner à manger, mais ne soyez pas surpris s'il ne mange pas ; les chats ne mangent pas quand ils sont stressés.

Quand ils sont reposés et à l'aise dans leur pièce, ils sont prêts à rencontrer leur nouvelle famille. Demandez à tous vos proches de s'asseoir par terre et de ne toucher le chaton que s'il s'approche d'eux. Il ne faut pas le prendre ni s'opposer à lui. Si le chaton se cache, essayez de l'attirer avec un jouet ou une friandise ; encouragez-le à être sociable, mais sans le forcer.

  • Apprenez aux jeunes enfants à le caresser avec délicatesse. En général, les tout-petits donnent des « tapes », ce qui peut blesser le chaton et surtout lui faire peur.
  • Apprenez-leur aussi où caresser un chaton : sur le dessus de la tête et le long du dos. Bien que le petit ventre d'un chaton soit irrésistible quand celui-ci se roule et joue, cette région est souvent très sensible chez les jeunes chats et il peuvent parfois avoir une réaction vive.
  • Le bac à litière n'est pas un bac à sable ; ne laissez donc pas les jeunes enfants jouer dedans !
  • Laissez votre chaton tranquille quand il mange, quand il fait sa toilette ou quand il dort.
  • Et ne tirez jamais sur sa queue.
  • Lavez-vous toujours les mains après avoir touché votre chaton ou son bac à litière.

La rencontre avec d'autres chats

La plupart des chats acceptent les nouveaux venus, mais cela dépend en grande partie de la personnalité des intéressés. Laisser votre chaton s'acclimater à son nouvel environnement pendant quelques jours avant de lui présenter les animaux du foyer.

Optez pour la prudence et utilisez un enclos intérieur ou une cage à chat afin de protéger le nouvel arrivant de tout débordement de la part d'un animal de compagnie qui occupe déjà le territoire (« en séjour »). Il y aura sans doute beaucoup de caprices, d'arrogance, de bouderie et de mécontentement, mais quand les chats en séjour réalisent que le nouveau venu est là pour de bon, ils acceptent en général de s'adapter.

  • Placez votre nouveau chat dans une cage à chat et posez-la sur le sol dans une pièce sûre, judicieusement choisie.
  • Invitez le chat en séjour à entrer dans la pièce. Les deux chats pourront se jauger l'un l'autre à travers les barreaux de la cage sans se faire de mal.
  • Caressez votre chat en séjour afin de le rassurer et de lui montrer qu'il n'y a aucun favoritisme (mais en général les chats sont trop occupés à flairer le nouveau chaton pour prêter attention aux câlineries).
  • Si votre chat siffle ou fait le gros dos, ne vous inquiétez pas – c'est naturel. Essayez d'attirer l'attention du chat en séjour sur autre chose. Avec le temps, l'agitation se calmera. Au bout de quelques minutes, laissez le chat en séjour quitter la pièce.
  • Quand les séances de présentation se dérouleront un peu mieux, renversez les rôles et faites venir le chaton à la rencontre de l'autre chat. S'ils se comportent bien l'un envers l'autre, félicitez-les et donnez à chacun une friandise.
  • Organisez la rencontre suivante dans une autre pièce. Utilisez toutes les pièces de l'habitation, de façon à ce qu'elles s'imprègnent de l'odeur du chaton. A chaque fois, renversez les rôles (le chat présenté et celui à qui on présente).
  • Répétez ces séances fréquemment jusqu'à ce que la réaction des chats diminue.
  • Au fil du temps, les chats se lasseront de ces présentations et s'habitueront à voir l'autre et à sentir son odeur. Lorsque les chats sembleront avoir perdu tout intérêt pour ces rencontres, retardez le moment du repas d'une heure afin qu'ils aient bien faim tous les deux et servez-leur à manger dans la même pièce, en prenant soin de placer les bols à distance l'un de l'autre.
  •  Habituellement, les chats sont méfiants l'un envers l'autre jusqu'à ce que le chaton devienne téméraire et dépasse les limites. Il recevra alors peut-être un coup de la part du chat en séjour et apprendra ainsi à être plus respectueux... jusqu'à la prochaine tentative irrésistible. Mais à ce stade les relations seront ludiques.
  • En peu de temps, chacun vivra sa vie, avec peut-être un petit coup de griffe ici et là. Soit ils apprendront à s'ignorer soit ils deviendront les meilleurs amis du monde, se blottiront l'un contre l'autre pour dormir et se toiletteront mutuellement.

Un parfum de réussite

Les animaux se reconnaissent les uns les autres à travers leur odeur. Lorsque vous présentez un chaton à un chat ou à un chien, essayez de mélanger leurs odeurs. Caressez-les tour à tour, afin de transmettre leurs odeurs, et échangez leurs paniers. Ils commenceront ainsi à associer les bonnes choses (comme dormir confortablement dans un panier) à l'odeur de l'autre.

Compagnons canins

Même si un chien en séjour ne semble pas très affecté à la vue d'un nouveau chaton, soyez très prudent lors de la première rencontre. Des jeux trop exubérants peuvent blesser un chaton, il faut donc encourager le respect mutuel.

  • Placez le chaton dans une cage à chat et mettez le chien en laisse avant de le laisser inspecter le nouveau venu. Si le chien montre des signes de surexcitation, essaie de jeter la cage ou commence à aboyer, vous devez rester calme. Essayez de détourner l'attention du chien. Demandez calmement au chien de s'asseoir et donnez-lui une friandise quand il se sera assis.
  • Répétez le processus durant plusieurs jours, en déplaçant la cage dans la maison, jusqu'à ce qu'ils ne fassent plus trop attention l'un à l'autre. N'oubliez pas de toujours récompenser votre chien pour son comportement calme avec le chaton.
  • A ce stade, il est temps de préparer une rencontre en dehors de la cage. Choisissez une pièce où une fuite en hauteur est possible (p. ex. un grand arbre à chat, un rebord de fenêtre un peu haut), afin que votre chat puisse se mettre hors de portée du chien. Veillez à ce que les portes soient fermées.
  • Demandez à quelqu'un de s'asseoir et de tenir le chien en laisse avant d'amener le chat. Il est important que le chat ne puisse pas s'enfuir, car cela rendrait les choses encore plus excitantes pour le chien – comme un jeu de poursuite. C'est pour cette raison que les portes doivent être fermées et que le chien doit être tenu en laisse.
  • Faites en sorte que les rencontres soient courtes. Au bout de quelques rencontres, ils commenceront sans doute à ne plus accorder d'attention l'un à l'autre. Durant chaque rencontre, rassurez votre chien et récompensez-le lorsqu'il est calme. Si vous voyez des signes de surexcitation, faites sortir le chien de la pièce et attendez que le calme soit revenu avant de recommencer depuis le début, en le félicitant et en lui offrant de petites récompenses quand il se comporte bien.
  • Il se peut que le chaton soit téméraire et s'aventure pour flairer le chien. Restez calme et ne tirez pas tout de suite sur la laisse, car votre chien pourrait s'exciter. Tenez simplement la laisse, de manière à contrôler la situation. Si votre chien franchit les limites, un coup de patte du chaton lui fera comprendre qu'il doit garder une distance respectueuse !
  • Quand la présence de l'autre ne les gênera plus, vous pourrez retirer la laisse, en veillant toujours à ce que le chat puisse sauter dans un endroit sûr pour se mettre hors de portée du chien.
  • Comme au début du processus, récompensez votre chien s'il reste calme avec le chaton. Mais récompensez aussi le chat, afin qu'il associe la présence du chien à quelque chose de bon.
  • Avec un peu de patience et de temps, l'harmonie devrait s'installer entre votre chien et votre chat, mais ne les laissez pas sans surveillance tant que vous n'aurez pas complètement confiance en chacun d'entre eux.
  • Si, malgré vos efforts, vous ne pouvez laisser votre chien à proximité de votre chat, séparez-les et contactez un professionnel du comportement animal, votre vétérinaire devrait pouvoir vous en conseiller un.

Autres animaux de compagnie

Ne prenez aucun risque avec les oiseaux, les rongeurs, les petites créatures exotiques, etc. D'instinct, les chats chassent ces créatures et ils ne changeront pas une habitude vieille de plusieurs millions d'années. Faites preuve de bon sens et séparez-les ; laissez les petits animaux dans leurs cages lorsque le chat est en liberté !

Expert

CONSULTEZ UN EXPERT

Vous avez une question sur la nutrition ou la santé de votre animal ? N'hésitez pas à contacter notre vétérinaire et son équipe d'experts.


Continuer

Expert

1 femme, 2 chiens, 800 km

Rachel parcourera en autonomie avec ses 2 chiennes le plus long trail d’Europe situé au-dessus du cercle polaire.

SUIVEZ L’AVENTURE

Expert

REJOIGNEZ-NOUS

La Newsletter PURINA : entrez dans la communauté et bénéficiez de nombreux avantages !

Continuer