We have recently changed our privacy policy. To read the revised policy please click on this link to see the details.

Cookies Policy
  • Longueur du poilPoils courts
  • GroomingMoins d'une fois par semaine
  • BruitTrès bruyant
  • ActivitéTrès actif

Vue d’ensemble

Le Burmese est un chat de taille moyenne, ayant une tête arrondie et un corps très musclé mais élégant. Cette race n'est pas aussi imposante et robuste que le British Shorthair, ni aussi élancée et délicate que le Siamois. Les yeux sont grands et brillants et peuvent être de toute nuance de jaune - dont les variations semblent changer selon la qualité de la lumière. La queue est droite et se termine en une pointe arrondie, semblable à un pinceau. La courte robe fine et brillante est un trait distinctif des Burmeses et est couchée sur le corps. Le Burmese peut être de 10 couleurs, mais dans toutes ces couleurs, les parties inférieures seront plus claires que le dos et la nuance sera progressive.

Origine

Un chat marron foncé, dont la forme ressemblait à celle d'un Siamois, a été importé d'Orient en Californie dans les années 1930. Étant donné qu'il n'y avait alors en Amérique aucun autre Burmese, "Wong Mau" fut accouplée avec un Siamois seal point. Après des élevages sélectifs, une nouvelle race à robe foncée est née; aujourd'hui connue sous le nom de Burmese. Les Burmeses ont été reconnus pour la première fois comme une race en Amérique et ont été importés en Europe dans les années 1940. Depuis, les programmes d'élevage ont développé toute une gamme de couleurs de robe.

Pays d’origine

Birmanie

Personnalité

Le chat Burmese est une créature extrêmement gentille et affectueuse et a besoin de l'attention des êtres humains pour être heureux. La race est très exigeante et les Burmeses suivent leur maître partout dans la maison, en réclamant de l'attention. Ils peuvent même grimper le long des jambes de leur maître, réclamant qu'on les prenne et qu'on les caresse. Comme les chats très bavards, ils accueillent souvent leurs maîtres à leur retour ou demandent ce qu'ils veulent et participent à toutes les activités. Loyaux envers leurs maîtres, ils sont parfois connus comme les "chats chiens" car ils aiment jouer à rapporter. Ils sont très intelligents et peuvent résoudre des problèmes comme l'ouverture d'une porte. Ils sont souvent les rois de la fuite.

Santé

Les chats Burmeses ont une santé relativement robuste mais certaines lignées de la race semblent susceptibles au diabète sucré. La polymyopathie hypokaliémique (faiblesse musculaire due à de faibles niveaux de potassium dans le sang) est souvent observée chez les jeunes chats Burmeses. Quelques Burmeses ont développé une affection inhabituelle, le syndrome félin de douleur orofaciale. Cette affection entraîne des mouvements de léchage et de mastication exagérés, ainsi que des coups de patte sur la gueule. Cette affection peut être source de grande détresse pour le chat. Un problème de déformation de la tête et du cerveau a été signalé aux USA mais jamais rapporté au Royaume-Uni. Certaines lignées de Burmeses ont également des habitudes alimentaires inusuelles et mangeront des vêtements en laine et autres objets non comestibles (maladie connue sous le nom de pica).

Nutrition

Chaque chat est unique. En matière de nourriture, ils ont chacun leurs propres goûts et leurs propres besoins.  Les chats restent toutefois des carnivores et chaque chat doit recevoir 41 nutriments spécifiques et différents de son alimentation. La proportion de ces nutriments varie en fonction de l'âge, du style de vie et de la santé générale du chat. Il n'est donc pas surprenant qu'un chaton énergique, en pleine croissance, ait besoin dans son régime alimentaire d'un équilibre de nutriments différent de celui d'un chat âgé, moins actif. D'autres considérations à garder à l'esprit sont d'une part de leur apporter la quantité correcte de nourriture pour maintenir 'une condition corporelle idéale' conformément aux lignes directrices relatives à l'alimentation, et d'autre part de répondre aux préférences en matière de recettes alimentaires (aliments secs ou aliments humides).

Grooming

Les chats Burmese ne nécessitent pas d'entretien excessif étant donné qu'ils prennent eux-mêmes soin de leur robe. Ils apprécieront toutefois l'attention qui accompagne le brossage. Comme pour tous les chats, les Burmeses ont besoin d'une protection contre les maladies par une vaccination régulière, et faire l'objet de contrôles parasitaires réguliers et de bilans de santé vétérinaire annuels.
Accepter les cookies
close
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de mesurer l’audience de notre site et de vous proposer des services et du contenu adaptés à vos centres d’intérêts. Pour plus d’informations, ou pour changer vos préférences de cookies cliquez sur en savoir plus.