Prendre soin d'un chat âgé

En moyenne, les chats vivent plus longtemps que les chiens. Avec de bons soins médicaux, un style de vie actif, des gènes coopérants et un peu de chance, un chat peut vivre plus de vingt ans.
 
Cependant, vous ne pouvez pas ignorer que le corps de votre chat changera avec les années. Les fonctions importantes du corps, qui semblent aller de soi, peuvent commencer à se ralentir ou à mal fonctionner. Comme chez les humains, les sens finissent par se détériorer, notamment la vue, l’ouïe, le goût et l’odorat. L’appétit peut diminuer et les très vieux chats deviennent souvent plus minces, les épaules et la colonne vertébrale étant alors proéminents. Parlez-en à votre vétérinaire si cela vous préoccupe.
 
Par ailleurs, les chats âgés deviennent inévitablement plus sensibles aux maladies. Les maladies rénales, souvent repérées par une augmentation de la soif, sont fréquentes chez les chats âgés, ainsi que l’hyperthyroïdie, une hypersécrétion de l’hormone thyroïde.
 
Il est possible également que vous remarquiez une légère modification du comportement de votre chat. La perte de mémoire, la désorientation et le fait de faire ses besoins en-dehors de la litière sont des signes de l’âge. Vous pouvez également remarquer que votre animal boude vos genoux et ne cherche pas trop à se faire caresser, ou encore déambule dans la maison en miaulant fortement sans raison apparente. Efforcez-vous de rassurer votre chat mais consultez votre vétérinaire si vous êtes inquiet.
 
Cependant, avec une bonne dose d’amour et d’attention, vous pouvez aider votre compagnon à vieillir en toute sérénité et avec dignité.
 
 
Les soins médicaux appropriés :
des visites de contrôle régulières sont incontournables pour les chats âgés. En plus des examens et vaccinations annuelles, discutez avec votre vétérinaire des dépistages gériatriques spéciaux : chimie du sang (pour les fonctions rénales et thyroïdiennes), analyses d’urines et examens cardiaques, ainsi que surveillance du poids et de l’état physique. N’oubliez pas les vaccinations car le système immunitaire de votre chat serait moins résistant. Essayez également de noter tous les signes d’alerte et signalez-les à votre vétérinaire.
 
 
Rester actif :
dans la mesure où l’obésité et l’arthrite sont deux des problèmes les plus courants chez les chats âgés, il est important de leur faire faire de l’exercice régulièrement.
 
 
Une routine quotidienne :
suivre la même routine est fondamental pour la santé physique, mentale et émotionnelle de votre chat car cela rassure son confort et lui procure un cadre rassurant.
 
 
Une peau et un pelage en bonne santé :
dans le cadre de cette routine, vous pouvez prévoir une séance de toilettage supplémentaire chaque semaine. Votre chat peut être en effet moins souple et le toilettage stimule et masse les articulations raides.
 
 
Des dents et des gencives saines :
il est important que le vétérinaire prodigue régulièrement des soins dentaires à votre animal car les chats âgés sont plus vulnérables aux maladies des gencives et à l’accumulation de tartre. Vous devez également procéder vous-même à l’examen régulier des dents et des gencives de votre chat, à la maison.
 
 
Une alimentation adéquate :
en plus de soins vétérinaires réguliers, comprendre les changements dans les besoins nutritionnels de votre animal est l’une des choses les plus importantes. En général, les chats de plus de sept ans commencent à se laisser vivre et, par conséquent, leurs besoins nutritionnels ne sont plus les mêmes. Les chats âgés sont moins actifs et ont un métabolisme plus lent. Ils ont donc besoin d’un plus faible apport calorique. Cependant, il est plus important que jamais de fournir à votre animal des protéines de bonne qualité et faciles à digérer, pour lui permettre de conserver un bon état général.
 
Un bon régime pour chat âgé doit fournir des protéines concentrées de bonne qualité et à faible teneur en matières grasses, ainsi que des glucides faciles à digérer pour leur fournir l’énergie dont ils ont besoin. Les minéraux essentiels permettent d’entretenir les articulations vieillissantes, et les vitamines, ainsi que les protéines, aident à combattre les infections auxquelles le corps peut devenir vulnérable au fur et à mesure que le système immunitaire s’affaiblit.
 
Les aliments industriels pour chats âgés sont formulés pour refléter les changements qui apparaissent dans leurs besoins et leurs habitudes nutritionnelles. Votre chat continue ainsi à apprécier pleinement ses repas, sans compromis sur les éléments essentiels.
 
N’oubliez pas de proposer beaucoup d’eau fraîche à votre chat car les chats âgés ont souvent besoin de boire plus.

 
Les besoins :
en vieillissant, les chats ont parfois tendance à faire leurs besoins en-dehors de leur litière. Si cela se produit, commencez par vérifier avec votre vétérinaire si cela n’est pas dû à un problème médical spécifique, par simple mesure de précaution. Changez la litière de votre chat plus souvent et utilisez un bac à litière plus grand et peu profond afin que votre chat puisse y accéder facilement. Changez l’emplacement du bac et changez le fonds ou le couvercle du compartiment. Si votre chat a l’habitude de faire ses besoins à l’extérieur mais qu’il se contrôle maintenant moins bien, envisagez d’utiliser un bac à litière.
 
 
Le confort de la maison :
prévoyez un système de chauffage supplémentaire, comme par exemple une bouteille d’eau chaude dans une couverture douce ou un tapis chauffant activé par pression. Installez un panier chaud facile d’accès pour un chat aux membres raidis, ou une rampe sécurisée pour l’aider à accéder à son panier actuel. Evitez les changements ou les distractions bruyantes en laissant à votre chat une pièce pour lui tout seul quand vous organisez une soirée chez vous par exemple. Pourquoi ne pas faire brûler des huiles essentielles dans un brûleur spécial pour améliorer l’environnement de votre chat ? Le basilic peut aider un chat déprimé ou nerveux à se détendre. La camomille et la lavande appellent à la tranquillité. La cannelle et la menthe poivrée redynamisent les chats léthargiques.
 
Globalement, plutôt que de décliner brutalement, la plupart des chats glissent avec grâce de l’âge moyen vers l’âge avancé et ralentissent seulement leur rythme de vie. Par ailleurs, dans la mesure où votre chat passe moins de temps à chasser ou à jouer, il devient plus bavard et s’intéresse plus à vos activités. Acceptez donc d’avoir un chat mûr, plus bavard qui plus est, et profitez de votre compagnon.