Conserver sa forme et sa bonne santé

Il est très important de jouer avec un chat, quel que soit son âge. Le jeu pour un chat est très bénéfique pour sa santé car elle l'encourage à être actif, à rester souple et à maintenir une bonne condition physique. Mais avant tout, le jeu peut inciter les chats à exprimer leurs instincts naturels de chasseurs.
 
 
Pourquoi les chats jouent-ils ?
Le comportement enjoué de votre chat peut être adorable et attendrissant, mais il peut être aussi un peu frustrant. Les chats commencent à jouer quand ils ont quatre semaines en se battant la plupart du temps avec les autres chatons, établissant ainsi un ordre hiérarchique. Vers l'âge de sept ou huit semaines, ils passeront des jeux sociaux avec leurs frères et soeurs aux jeux de prédateur avec des objets inanimés.
 
 
Avantages de l'exercice
Le fait de jouer avec votre chat 20 minutes par jour lui apportera une stimulation physique et mentale, mais renforcera également le lien entre vous et lui. Il est particulièrement important de veiller à ce que les chats d'intérieur utilisent l'énergie qu'ils dépenseraient autrement en patrouillant leur territoire et en chassant une proie.
 
  • C'est tôt le matin ou encore le soir que les chatons et les chats sont le plus actifs. Jouez avec votre chaton avant d'aller vous coucher ; ainsi il sera prêt à aller dormir en même temps que vous.
  • Les chatons jouent souvent seuls, et parfois ils semblent s'amuser à faire peur puis à s'enfuir en courant, comme s'ils étaient poursuivis par un attaquant invisible.
  • Les jouets sont amusants, mais un jeu interactif est aussi très divertissant ; c'est la meilleure façon de maintenir votre chaton en bonne santé et de le rendre réceptif à vos sollicitations. Veillez à ce que votre chat dispose toujours de jouets autour de lui, mais réservez-en quelques-uns à vos seules séances de jeu avec lui. Ils auront ainsi une valeur spéciale.
  • Il arrive que les chatons solitaires soient brusques lorsqu'ils jouent avec leur maître. Vous êtes leur unique compagnon de jeu et ils ont besoin d'apprendre à contrôler leurs gestes.
  • Prévoyez au moins deux bonnes séances de jeu par jour. Pour les jeunes chats d'intérieur, il faut stimuler leur comportement de prédateur jusqu'à 30 fois par jour pour qu'ils assouvissent leur instinct de chasseur. La fréquence peut être réduite si vous possédez plusieurs chats et s'ils aiment se poursuivre l'un l'autre et jouer ensemble, ou si votre chat commence à se faire vieux et est moins actif. 
  • Vous arriverez à attirer l'attention de votre chat en examinant de plus près ses proies. Un chat est beaucoup plus intéressé par un jouet si celui-ci remue sous un canapé ou une armoire, s'il vient de se cacher sous un tapis ou s'il fait des mouvements précipités. Faites en sorte que votre jouet se comporte comme une souris !
 
 
Jouer avec votre chat
Les meilleurs jeux sont ceux dans lesquels on utilise des jouets. Utilisez des plumes ou des morceaux de tissu suspendus au bout de bâton, des souris rembourrées avec de l'herbe-à-chats ou encore des jouets mécaniques. Pensez également à installer chez vous un arbre à chat ou un griffoir.
 
  • Un seau rempli de papier froissé ou de balles de ping-pong pourra être une distraction. Lorsque votre chaton tente de vous poursuive, lancez lui une balle pour qu'il aille la chercher. 
  • Vous pouvez laisser un grand sac de papier sur le sol pour qu'il y plonge ou le déchire en morceaux. N'utilisez surtout pas de sacs en plastic et prenez soin de couper les poignées car les chats peuvent se les enrouler autour du cou.
  • Collez plusieurs boîtes ensemble, reliées entre elles par une petite ouverture pour que le chaton puisse passer et jouer à cache-cache. 
  • Fabriquez un sac de tissu rempli d'herbe-à-chats, une herbe qui donne à certains chats un enthousiasme débordant.
  • Ou agitez une « canne à pêche » jouet avec à l'extrémité du fil, des plumes par exemple. 
  • Certains chats aiment poursuivre et tenter d'attraper les faisceaux lumineux d'une petite lampe de poche. 
  • Une fois la séance de jeu terminée, rangez le jouet hors de vue, de manière à ce que sa réapparition suscite l'enthousiasme. Vous constaterez que les jeux préférés de votre chat seront sans doute une joyeuse variation de ses instincts naturels de chasseur : bondir sur une souris, attraper un poisson et se bagarrer.
 
 
Canaliser un jeu agressif
Si votre chaton aime attaquer vos chevilles, une bonne façon de faire diversion est de lui donner à manger ! Et si vous n'avez qu'un seul chaton, un compagnon de jeu pourrait-il résoudre un problème d'agressivité ? C'est possible, mais ne n'est pas garanti. Le plus souvent, deux chatons joueront ensemble, mais il se peut aussi que vous vous retrouviez avec deux prédateurs au lieu d'un !
 
 
Le paradis de l'herbe-à-chats
L'herbe-à-chats peut vraiment « épicer » vos séances de jeu. Il s'agit d'une herbe naturelle et sans danger. La plupart des chats adorent l'herbe-à-chats, bien que certains y soient totalement indifférents. Vous trouverez cette herbe dans certains jouets, ou vous pourrez l'acheter dans des animaleries afin de raviver l'intérêt de votre chat pour un jouet en particulier. La majorité des chatons développent une sensibilité à l'herbe-à-chats vers l'âge de quatre mois.
 
 
Pourquoi certains chats sont-ils plus actifs que d'autres ?
Les chats de certaines races ont pour caractéristique de dormir souvent, tandis que d'autres races sont traditionnellement beaucoup plus dynamiques. Les siamois, les abyssins, les chats orientaux et les chats turcs sont réputés pour leur grande activité. En revanche, les persans, les himalayens, les British Shorthair et les Ragdoll sont moins énergiques. Si vous voulez un chat de race croisée qui soit actif, adoptez-le chez un particulier qui connaîtra au moins sa mère.
 
Les chats sont comme les humains en matière d'exercice : certains sont tout simplement plus actifs que d'autres. Les chats de maison ont tendance à adopter l'horaire de sommeil de leurs maîtres, en intercalant de petites siestes durant la journée. Mais que faire si votre chat semble dormir tout le temps ?
 
Il est peut-être tout simplement paresseux. Les chats inactifs aiment s'allonger sur vos genoux, sont contents de s'asseoir lorsque vous lisez ou que vous regardez la télévision. Tant qu'ils sont en bonne santé, les chats paisibles n'ont rien d'anormal.
 
Si vous êtes inquiets par rapport à son manque de vitalité, emmenez votre chat chez le vétérinaire pour un examen physique complet. Il arrive que des problèmes subtils comme de l'arthrite ou une maladie des voies respiratoires rendent votre chat léthargique. Si aucune pathologie n'est diagnostiquée, apportez de nouveaux jouets à la maison.
 
 
Qu'entend-on par normal ?
C'est vous qui vivez avec votre chat ; vous savez donc ce qui est normal. Si vous croyez que quelque chose ne va pas, n'hésitez pas à en faire part à votre vétérinaire.
 
  • Yeux : ils doivent être brillants et clairs. Signalez tout écoulement à votre vétérinaire.
  • Oreilles : elles doivent être propres, sans écoulements, sans odeur et sans rougeur. Un problème d'oreille non traité est douloureux et peut entraîner une perte d'audition.
  • Nez : il doit être propre, sans écoulements ni lésions.
  • Gueule : les gencives doivent être roses ou noires, et les dents exemptes de tartre ou de plaque. Assurez-vous de l'absence de lésions et d'excroissances sur la gueule et les lèvres. Une mauvaise haleine peut indiquer un problème de santé.
  • Pelage : le pelage de votre chaton doit être brillant et propre.
  • Poids : les chatons actifs et enjoués sont rarement en surpoids. Mais pour éliminer tout doute, demandez à votre vétérinaire de vous conseiller un régime alimentaire qui assurerait à votre chaton une condition physique optimale.
  • Les habitudes concernant la litière : une modification des habitudes concernant la litière ainsi que de la fréquence ou de la qualité de l'urine ou des selles peut indiquer des problèmes de santé. Si vous remarquez de tels changements, contactez immédiatement votre vétérinaire. 
 
 
Rester actif
Des chatons en surpoids deviendront des chats en surpoids et les gros chats ne sont pas en bonne santé. Un surpoids représente un effort supplémentaire pour le coeur et les articulations, et peut entraîner une démarche irrégulière, des problèmes de peau, des sautes d'humeur, de l'ennui, une léthargie, des problèmes comportementaux...et même du diabète. L'exercice aide à contrôler le poids d'un chat, et il vaut mieux prévenir que guérir.
 
Pour assurer un bon niveau d'activité à votre chat, investissez dans quelques jouets, un arbre à chat ou un griffoir. Faites des séances de jeu régulières et n'oubliez pas que tout ce qui bouge attire les chats et leur donne l'occasion de parfaire leurs atouts de chasseurs.
 
Le lieu d'habitation et l'environnement social d'un chat sont également importants pour encourager son activité. Votre habitation contient-elle plusieurs structures sur lesquelles il peut grimper ou sauter ? Rangez-vous ses jouets hors de vue après une séance de jeu, afin que leur réapparition soit toujours irrésistible ? Si votre habitation comporte plusieurs étages, essayer de placer la gamelle de votre chat à un étage autre que celui où il dort, afin de l'inciter autant que possible à grimper les escaliers.
 
Si votre chat n'est pas en surpoids et que tous vos efforts pour le faire jouer sont récompensés par un bâillement, il faudra vous faire à l'idée que vous avez là un excellent compagnon de canapé, qui s'assoira avec vous devant la télé !