Prévention de la grippe chez le chat (ou coryza)

La grippe du chat est très similaire à la grippe humaine. Votre chat peut présenter une gorge irritée, un écoulement nasal, des éternuements ou de la fièvre. Bien que la grippe chez les chats adultes ne soit généralement pas mortelle, elle peut entraîner des symptômes chroniques (comme une rhinite) et avoir des effets plus importants sur les chatons et les chats plus âgés. Cet article traite de la grippe du chat, ses causes et les méthodes de prévention permettant de garder votre chat en bonne santé toute l'année ainsi que certains traitements particuliers.

Les causes de la grippe du chat

La grippe du chat est une maladie qui affecte essentiellement les voies respiratoires supérieures. Elle est généralement due à deux virus, l'herpèsvirus félin ou le calicivirus, mais peut également être provoquée par des bactéries, telles que chlamydophilafelis (autrefois appelée chlamydia) et la bordetella bronchiseptica, responsable de la toux du chenil chez les chiens. Il peut s'écouler trois à cinq jours entre le moment de l'infection et l'apparition des symptômes. Une fois les symptômes apparus, la maladie dure généralement jusqu'à sept jours, mais elle peut cependant subsister plus longtemps. Les chats deviennent porteurs du virus, même lorsqu'ils sont en bonne santé, et ceux-ci peuvent survivre jusqu'à une semaine dans l'environnement. L'infection bactérienne peut durer un mois, ou plus.

Les différents symptômes

  • • L'herpèsvirus félin est la cause des symptômes les plus graves et peut provoquer des ulcères cornéens.
  • • Le calicivirus est responsable des symptômes relatifs aux voies respiratoires supérieures, comme la pneumonie, et peut également provoquer des aphtes et parfois de l'arthrite. Les jeunes chatons peuvent présenter une claudication temporaire. L'infection au calicivirus est généralement assez bénigne et est moins susceptible d'entraîner de graves complications.

Méthodes de prévention

Protéger son chat contre la grippe n'est pas aussi difficile qu'on pourrait le penser. La vaccination et la désinfection de votre maison constituent de bonnes méthodes préventives :

Vaccins : la vaccination est la meilleure manière de protéger votre chat contre la grippe. Bien qu'un vaccin ne protège pas contre toutes les souches de virus, il s'attaque aux plus communes. Les chatons ont besoin de deux doses de vaccin, puis de rappels réguliers. Il en existe également qui sont destinés à lutter contre les formes bactériennes de la grippe du chat. Demandez à votre vétérinaire s'il pense que votre animal doit être vacciné.

Désinfection : les désinfectants ménagers permettent de se débarrasser des bactéries et virus qui peuvent s'accumuler sur les tables, les sols et autres surfaces. Afin de limiter les risques de maladie, il est important de nettoyer régulièrement le panier, les bols d'eau et de nourriture et tous les jouets de votre chat. N'oubliez pas de passer l'aspirateur dans tous les endroits où il aime se cacher.

Nutrition : une bonne alimentation et une vie saine permettent à votre chat de conserver un bon système immunitaire. Essayez Purina Pro Plan pour que votre animal bénéficie d'une alimentation de très haute qualité

Si votre chat attrape la grippe, il faut soigneusement nettoyer votre maison. S'il tombe malade, encouragez-le tout particulièrement à manger grâce à quelques friandises et un peu d'affection. Si vous avez plusieurs chats, il est alors important d'isoler celui qui est malade et de désinfecter tous les endroits qu'ils partagent.

Les croyances et les idées reçues sur la grippe féline (coryza félin)

Trouver le bon aliment pour votre chat