Comment savoir si mon chat souffre d'allergies ?

Il arrive à tous les chats de se gratter et de se mordre la peau. Cependant, des démangeaisons, des morsures, des pertes de poils et le léchage excessif ou continuel peuvent être des signes d'une allergie cutanée chez le chat. Comme pour les humains, les allergies chez les chats peuvent être provoquées par une grande variété d'agents. Comprendre les différents types d'allergies chez les chats peut vous permettre de solliciter des soins vétérinaires rapides et de soulager votre compagnon.

Qu'est-ce qu'une allergie cutanée ?
Les allergies sont fréquemment à l’origine de problèmes cutanés chez les chats. Les allergies cutanées (également appelées « dermatites allergiques ») se produisent lorsque le système immunitaire réagit de façon excessive à une substance en particulier (appelée « antigène »), ce qui conduit à des symptômes tels que des rougeurs, des gonflements, de la fièvre ou des douleurs.

Les substances les plus communes responsables des allergies cutanées chez le chat sont :
- les allergènes inhalés (comme le pollen ou les acariens) ;
- les allergènes de contact ;
- les puces ;
- certaines protéines alimentaires

Les symptômes de l'allergie cutanée sont :
- des démangeaisons intenses et prolongées que le chat éprouve lors d'une exposition à la substance allergène ;
- des rougeurs et des lésions sur des zones de la peau affectée (causées principalement en se grattant, en se léchant et en se mordant constamment) ;
- des infections cutanées causées par des bactéries (provoquant le développement de démangeaisons, de pustules et de croûtes supplémentaires).

Le diagnostic peut être difficile à établir car il existe de nombreuses causes possibles de dermatites. Votre vétérinaire se fonde sur les antécédents médicaux de votre chat, le type et la fréquence des épisodes de démangeaisons et l'élimination des autres causes potentielles afin d'identifier la cause de l'allergie cutanée.

Si la cause suspectée de l'allergie cutanée est l'inhalation de particules (comme le pollen, les acariens et les moisissures), votre vétérinaire réalise un test en injectant une faible quantité d'allergène dans la peau de votre chat pour identifier l’origine de l’allergie.

Dans le cas où une allergie alimentaire est suspectée,un régime d'exclusion peut être mis en place pour votre chat, afin de découvrir quel composant alimentaire est en cause. Lors de la mise en place de ce régime alimentaire, le chat est exclusivement nourri avec des aliments contenant des ingrédients auxquels il n'a jamais été exposé auparavant ou avec des aliments dont la source de protéines est décomposée (hydrolysée) en petites parties qui ne peuvent pas déclencher de réponse immunitaire. Les régimes d'exclusion éliminent toutes les sources potentielles d'allergènes alimentaires de l'alimentation. Ce régime spécial est donné au chat pendant 8 à 12 semaines. Celui-ci doit alors faire l'objet d'examens réguliers afin de détecter une réduction des symptômes de la réaction allergique. Si le chat présente une réduction nette ou une absence complète de symptômes (c'est-à-dire qu'il cesse de se gratter), c'est le signe qu'il s'agissait d'une allergie alimentaire. S'il n'y a eu aucun changement dans les symptômes mais qu'une allergie alimentaire est toujours fortement suspectée, un nouveau régime d'exclusion avec d’autres sources de protéines peut être nécessaire. Le diagnostic est confirmé si vous nourrissez à nouveau votre chat avec les aliments habituels et constatez le retour des symptômes (comme les démangeaisons).

Vous pouvez aider votre chat à limiter les risques de réactions cutanées associées à une sensibilité alimentaire en le nourrissant avec des aliments qui contiennent une quantité restreinte de sources de protéines comme les croquettes Purina® Pro Plan® Delicate ou avec des apports adaptés en acides gras Omega 3 essentiels comme dans les sachets Purina® Pro Plan® NutriSavour Delicate.

Allergies et régime alimentaire du chat

Trouver le bon aliment pour votre chat