Votre nouveau chat

Trouver le chaton idéal

Trouver le chaton idéal

Si vous avez décidé d'accueillir un chaton et que vous avez déjà une idée de la race souhaitée, il ne vous reste plus qu'à trouver le petit compagnon idéal. La première étape consiste à trouver un éleveur ou un refuge digne de confiance.

Les chatons dans les refuges

On peut trouver des chats de toutes sortes et de tous âges dans les refuges qui cherchent des foyers pour les animaux abandonnés dans chaque région. Un bon refuge disposera d'enclos propres et confortables, d'un espace abrité et chauffé pour dormir, de bacs à litière régulièrement nettoyés et des jouets.

Un personnel bienveillant et compétent vous posera de nombreuses questions sur vous et votre style de vie, afin de trouver le chat qui vous convienne le mieux. La plupart des refuges de bonne réputation enverront quelqu'un chez vous pour s'assurer que votre foyer et ses environs sont adaptés pour l'arrivée d'un nouveau compagnon félin. La majorité des refuges auront également fait stériliser leurs chats avant de les placer, ou insisteront pour que vous vous engagiez par contrat à faire pratiquer l'intervention.

Trouver un éleveur

Commencez par contacter le secrétariat du club de la race qui vous intéresse.

Il existe des sites sur internet de clubs de races officiels. Les clubs de races peuvent avoir une liste des portées disponibles, ou vous mettre en contact avec des éleveurs dans votre région. Vous pouvez aussi essayer de vous rendre à une exposition féline pour rencontrer des éleveurs et des propriétaires de chats et obtenir plus d'informations.

On trouve habituellement des chatons de race toute l'année.

Les questions à poser à l'éleveur

  • Cherchez à connaître son intérêt réel pour cette race. Par exemple, participe-t-il à des expositions, son activité d'élevage est-elle régulière, ou bien ses chats sont-ils de simples animaux de compagnie ? Ce sont là des indices qui peuvent témoigner de l'attention qu'il aura consacrée à bien préparer les chatons pour leur vie d'animaux domestiques.
  • Combien de portées élève-t-il par an ? Les éleveurs consciencieux font reproduire leurs chattes une fois par an uniquement. Combien de portées a eu cette chatte en particulier ?
  • Où la portée sera-t-elle élevée ? Les chatons élevés à la maison seront bien mieux socialisés que ceux maintenus en chatterie.
  • Est-ce possible de contacter l'éleveur par la suite, en cas de questions ?

Les éleveurs sérieux proposeront conseils et assistance durant toute l'existence de l'animal.

  • Existe-t-il des problèmes génétiques connus dans les lignées qu'il élève ?

Rencontrer l'éleveur

Si les réponses fournies par l'éleveur vous satisfont et qu'il pense que vous pouvez offrir un foyer en adéquation avec le tempérament d'un de ses chatons – alors le moment est venu de se rencontrer pour vous assurer que tout vous convient.

Vérifiez que les chats de cet élevage sont affectueux, ont l'air bien éduqués et en bonne santé, et que l'éleveur interagit avec eux librement et avec douceur.

Les chattes peuvent se montrer quelque peu inquiètes que des gens viennent observer leur portée, mais elles ne doivent pas être nerveuses ou agressives. Leur pelage et leur état général peuvent ne pas être en excellente condition à cause de la mise bas, mais cela mis à part, elles doivent paraître en bonne santé.

Demandez si le père du chaton est dans le refuge ? Si c'est le cas, demandez à le voir. Bien que les mâles soient écartés de l'éducation de la portée, des études ont prouvé que les chatons héritent de certains traits de caractère des 2 parents. Renseignez-vous aussi sur sa santé, son ascendance et son tempérament.

La portée

Une fois trouvés la race désirée et une portée disponible, allez voir les chatons plusieurs fois avant d'en ramener un chez vous. Il faut plusieurs jours ou plusieurs semaines avant que les traits de caractère n'apparaissent. Cela vous aidera à décider si tel chaton en particulier s'intègrera bien dans votre famille. Les visites ont généralement lieu lorsque la portée est âgée d'environ cinq semaines. Essayez d'aller la voir dès que possible. Après une ou deux visites, vous pourrez peut-être repérer des chatons nerveux, repliés sur eux-mêmes ou ombrageux que vous devriez éviter de prendre – ou du moins, vous saurez à quoi vous vous exposez !

Evaluation du caractère

Passez quelques minutes à observer comment les chatons interagissent les uns avec les autres. Dès l'âge de cinq ou six semaines, des personnalités différentes peuvent émerger – le petit timide à l'air désemparé, ou l'agité qui fait tout à cent à l'heure.

La plupart des chatons ont des traits de caractère variés et un bon éleveur (ou un bon refuge) aura une idée de celui qui vous conviendra le mieux. Bien qu'il soit facile de craquer pour le chaton vulnérable qui vous observe à la dérobée, caché derrière le canapé, ce type d'animal peut exiger beaucoup de travail pour être rééduqué ; il vaut mieux le laisser à des maîtres plus expérimentés. Le chaton idéal pour un propriétaire novice doit être sûr de lui, mais pas trop indépendant. Prenez-les dans vos bras, câlinez-les doucement, et parlez-leur d'une voix posée et apaisante. Continuent-ils à résister, ou se calment-ils rapidement pour profiter de toute cette attention ?

Si les chatons somnolent, cela peut être un signe de mauvaise socialisation, de maladie, ou quelque chose d'aussi innocent qu'une petite sieste après un repas ou un jeu très mouvementé. Arrangez-vous pour revenir les voir à un autre moment de la journée.

Examen physique

Une fois que vous avez repéré un chaton qui vous plaît, évaluez-le minutieusement.

  • Comparez sa taille à celle des autres chatons. Un chaton plus gros sera généralement en meilleure santé qu'un animal plus petit et plus maigre.
  • Observez sa morphologie. Les jeunes chatons ont l'air un peu lourdauds – ils n'ont pas encore la forme élégante du chat adulte. Néanmoins, ils ne doivent pas avoir un ventre ballonné, ce qui peut être un signe d'infestation par les vers – à moins qu'ils ne viennent juste de finir de manger, évidemment.
  • Regardez-le bouger. Marche-t-il sans difficulté?
  • Caressez-le – le pelage doit être propre et doux, sans aucune zone dépourvue de poils. Ecartez la fourrure et recherchez d'éventuelles croûtes, rougeurs sur la peau ou particules noires pouvant indiquer la présence de puces.
  • Les yeux doivent être brillants, sans écoulements. Si la troisième paupière est en travers de l'œil, le chaton est peut-être malade.
  • Le nez doit être propre.
  • Les oreilles ne doivent pas être sales, rouges, démanger ou sentir mauvais. Si le chaton secoue la tête, cela peut également être un signe d'infection.
  • Prenez le chaton, tenez-le près de vous et écoutez sa respiration. Assurez-vous qu'elle n'est ni bruyante, ni difficile.
  • Posez-le sur le sol et poussez un petit cri aigu. Réagit-il ? La surdité est un problème assez fréquent, en particulier chez les chats blancs.
  • Prenez l'un des jouets du chaton et essayez de le faire participer en l'agitant doucement devant lui. Cela doit stimuler ses comportements instinctifs de prédateur : poursuivre et attraper sa proie – et les chatons sont de toute façon d'un naturel espiègle. Bien sûr, il se peut qu'il préfère jouer avec la queue de ses frères et sœurs à la place, ce qui est aussi bon signe.

Choisir le bon moment

Le temps passé avec la mère est décisif. A travers le jeu, les chatons apprennent à communiquer avec les autres chats, à utiliser le bac à litière et à chasser. S'il est retiré trop tôt à sa famille, un chaton peut devenir nerveux et sauvage. Et trop tard, il aura raté le moment optimal pour créer des liens solides avec vous et l'occasion de profiter pleinement de la vie dans votre foyer.

Si les chatons sont élevés dans une chatterie ou une maison trop calme, ils n'auront pas connu suffisamment de gens pour être bien socialisés, ou ne seront pas habitués à certaines activités courantes de la vie domestique. Par exemple, il est important qu'un chaton sache qu'un lave-linge en plein essorage ne représente pas un danger, ou qu'il ait l'habitude d'être manipulé par au moins 4 personnes différentes.

Le moment idéal pour aller chercher votre chaton se situe à l'âge de huit semaines. Toutefois, il est conseillé aux éleveurs de chats de race de ne pas placer les chatons avant l'âge de 12 ou 13 semaines, une semaine après qu'ils aient terminé leur série de vaccinations et qu'ils aient été examinés par un vétérinaire.

Expert

CONSULTEZ UN EXPERT

Vous avez une question sur la nutrition ou la santé de votre animal ? N'hésitez pas à contacter notre vétérinaire et son équipe d'experts.


Continuer

Expert

1 femme, 2 chiens, 800 km

Rachel parcourera en autonomie avec ses 2 chiennes le plus long trail d’Europe situé au-dessus du cercle polaire.

SUIVEZ L’AVENTURE

Expert

REJOIGNEZ-NOUS

La Newsletter PURINA : entrez dans la communauté et bénéficiez de nombreux avantages !

Continuer

À propos des cookies sur ce site:
Notre site utilise des cookies et d'autres technologies pour nous permettre, ainsi que nos partenaires, de vous reconnaître et de comprendre comment vous utilisez notre site. Accédez à notre outil de consentement aux cookies, comme on peut le voir sur chaque page, pour consulter une liste complète de ces technologies et nous signaler si elles peuvent être utilisées sur votre appareil. En continuant d'utiliser ce site vous donnez votre consentement.